ACTUALITÉ
- déclaration d'intentions -
R de rel
Volume A (janvier 2000)
Dictionnaire

Le monde est en désordre.
Le monde ne peut pas être en ordre.
Il est pourtant des journalistes qui jour après jour classent, éliminent et ordonnent. Il trient. L'actualité et le reste. Ce que vous verrez, ce que vous n'aurez pas le droit de voir ni de savoir. Étranger, Politique, Société, Sports, Culture, chaque jour le journal vous coupe sa tranche d'informations. Aujourd'hui on vous parle du Kosovo et non de l'Angola ? Aujourd'hui l'Angola n'existe pas. A demain.

L'actualité est le mouvement du monde : « actualité » signifie étymologiquement qui est en acte, qui bouge, qui crée quelque chose. Il n'y a jamais eu d'ordre dans le mouvement du monde. Mouvoir/S'émouvoir.
Voir sans s'émouvoir ; c'est ne pas comprendre l'actualité. Si l'actualité ne crée pas quelque chose en vous ; si vous refermez la lecture d'un quotidien comme vous l'aviez commencé, elle est inutile.
Le Rwanda ne vous intéresse pas ? Vous avez raison. Ce n'est pas du Rwanda que l'on vous a parlé. Les journalistes racontaient autre chose. Ils parlaient d'un pays imaginaire, d'un pays sans taille sans paysages sans odeurs. S'ils vous en avaient vraiment parlé, vous vous souviendriez d'autre chose que de millions de morts qui ne vous touchent pas.
Vous vivriez avec la conscience de l'existence d'autres hommes, ailleurs.
L'actualité n'est ni actuelle ni nationale ni européenne ni mondiale, elle est humaine. La véritable actualité reste à jamais d'actualité.

Notre ambition est de montrer que toute réalité est actualité.
On ne peut évidemment parler de tout. Alors, on s'en remet au hasard : on parle des choses suivant l'ordre alphabétique. Lettre après lettre. L'ordre alphabétique n'est pas une mode. Aucun rédacteur en chef ne vous l'impose. Bien sûr, on a gardé une marge de manuvre : celui du choix des mots traités, parmi tous les mots commençant par une lettre donnée. On aurait bien sûr pu s'en remettre totalement au hasard, mais cela aurait accru les chances de ne parler que de l'alligator, de l'anacoluthe et de l'aspartame. Un trop-plein de poésie aurait envahi ces colonnes.

Abcdefghijklmnopqrstuvwxyz. C'est une revue aussi élitiste qu'un dictionnaire. Or quelqu'un a-t-il déjà prétendu qu'un dictionnaire était élitiste ?
Le dictionnaire a des qualités : il parle de choses complexes simplement. Le dictionnaire explique. Il rappelle des évidences. Nous ne parlons pas des choses complexes de manière simpliste. Nous ne parlons pas de choses simples avec complication. Nous sommes un dictionnaire.
Mais le dictionnaire a des défauts : le dictionnaire n'a pas d'humour. Le dictionnaire est lourd. Sa neutralité agace. Le dictionnaire n'est pas illustré, ou si peu, ou si mal. Le dictionnaire n'a pas d'émotions. Nous sommes un dictionnaire subjectif.

Nous avons toujours un il fermé : pour revendiquer notre subjectivité. R est un clin d'il perpétuel. Notre il fermé est ouvert sur le rêve - et ainsi notre il ouvert regarde mieux le réel. Pour voler un maximum de réel, nous avons pris le parti de procéder méthodiquement et subjectivement à la fois. Réunir militarisme mercantilisme moustache sur une même page, c'est ce que font les artistes, les dictionnaires et les philosophes.
Les encyclopédistes avaient des vertus ophtalmiques. Eux aussi avaient un il fermé sur le rêve. Au pays des aveugles, les cyclopes étaient rois. Puisse R de réel, humblement, renouer avec leur force.
 
 
(c) R de réel 1999. Reproduction interdite.